séparation entre époux violences verbales

 
Anonymous1995928, le 5/2/2020
Bonjour,

J'ai une amie qui depuis plusieurs années subit des agressions verbales et psychologiques de la part de son conjoint.Récemment lors d'une violente dispute il l'a mise dehors,elle est partie chez une amie pour dormir.
Elle a deux enfants deux jumeaux qui seront majeurs dans 2 mois.
Lui est agriculteur et elle travaille dans un EHPAD.
C'est elle qui assure en majeure partie les ressources du ménage et en plus travaille à la ferme après sa journée de travail.
Après son départ cité plus haut elle avait déposé une main courante à la gendarmerie,lui est venu la chercher le lendemain à la sortie de son travail, bien sûr la pièce maîtresse était partie.
Elle est revenue car ses enfants revenaient du lycée agricole où ils sont pensionnaires. Après il y a eu deux semaines oû tout se passait bien puis c'est redevenu comme avant.
Compte tenu qu'elle assure les revenus du ménage son compte personnel est souvent dans le rouge lui participe peu (pas de compte commun) Dans l'immédiat demander le divorce avec avocat est impossible financièrement.
De plus ce serait le refus catégorique de son conjoint.
Elle serait partante pour une séparation de fait mais là aussi ce serait une demande unilatérale.(dépôt d'une main courante à la gendarmerie pour avertir du départ)

Mes questions sont les suivantes:

1-Comment partir sans l'accord de son conjoint (elle craint des violences physiques si elle lui annonce en tête à tête.De plus sa maison est isolée,pas de voisins) sans se mettre dans ses torts. Elle compte lui dire une fois partie par mail et SMS en lui indiquant qu'elle continue à participer aux frais du ménage comme avant et à la pension des enfants qui resteraient avec leur père dans un premier temps.Dans 2 mois ils seront majeurs ils feront comme bon leur semble.En somme comment gérer ce départ et cette demande unilatérale.
2- Elle partirait chez une amie et au bout d'un an (je crois que le délai de séparation est passé de 2 à 1 an dernièrement)elle pourrait demander le divorce pour altération du lien conjugal.Si les choses s'arrangeaient elle envisagerait de revenir car ses enfants vont travailler à la ferme après leurs études et comme ils la soutiennent elle sera plus en sécurité et protégée.

3-Peut elle revenir voir ses enfants pendant cette séparation le week-end au domicile conjugal.

4 Si elle revenait au bout de quelques mois la date de séparation repartirait elle à zéro.Faudrait il avertir la gendarmerie de son retour ou la laisser courir pendant un an

Merci pour la réponse
Partager
aucun message