Rupture après 15 ans de vie commune et profond mal être

 
Anonymous1994782, le 4/21/2020
Bonjour à tous,

On était ensemble depuis 15 ans avec mon compagnon. On a eu au cours de ces 15 années des hauts et des bas bien évidemment. Mais depuis quelques mois, il y a eu des cachoteries de sa part : il parlait à d’autres femmes sur internet et même si c’était des relations « amicales » le fait qu’il me les ai cachés pendant des mois en me disant juste une partie de la vérité puis une autre partie deux mois après etc... m’ont rendu plus que possessive et j’étais en permanence sur la défensive et lui aussi puisqu’on était à l’affût l’un et l’autre de mauvais pas de l’autre d’une certaine manière.

Il m’a demandé plusieurs fois de faire un break et il est vrai que je n’en ressentais pas le besoin à ce moment là. Il y a une semaine, il m’a dit qu’il ne pouvait plus, qu’il ne ressentait plus de sentiments d’amour pour moi. Il m’a imposé un break. En pleine période de confinement et dans un deux pièces c’est compliqué puisque je suis dans la chambre et lui dans le salon. Je suis une grande anxieuse et j’aime comprendre les choses, de ce fait plusieurs fois je suis retournée vers lui avec insistance pour qu’on puisse en discuter. Et plus on en discutait, plus il s’est braqué, jusqu’à me dire il y a deux jours qu’un break ne suffisait plus, qu’il n’y avait que la rupture de possible. Il me dit qu’il faut qu’on se reconstruise chacun de notre côté (il est vrai que je me suis toujours beaucoup appuyé sur lui) pour pouvoir un jour s’aimer de nouveau. Il se voit finir sa vie avec moi, avoir des enfants avec moi, mais il me dit que ça passe obligatoirement par une rupture. Il ne veut plus entendre parler de break, comme s’il faisait un blocage. Il veut juste se prendre un petit studio, qu’on garde notre appartement en commun, qu'on reste pacsés et il est convaincu que l’amour renaîtra dans les 6 mois à 2 ans à venir ... Plus on en parle, plus ça le braque et moi, moins j’en parle plus je suis au bord d’un précipice sans fond. Je ne mange presque plus, je n’arrive presque plus à bosser sans avoir les larmes aux yeux en permanence (voir même je craque plusieurs fois dans la journée). Il me dit que même si je me met avec quelqu’un d’autre, il ne serait même pas jaloux mais il croit au destin et à l’avenir et il est convaincu qu’on se retrouvera...Qu'il ne pourra jamais être aussi complice avec quelqu'un d'autre, et que même s'il rencontrait quelqu'un d'autre la comparaison serait vite faite par rapport à notre relation...

Voilà à peu près les faits ! Je suis dans un état de détresse psychologique intense d’autant que je ne veux pas en parler à ma famille ni à nos amis en commun pour l’instant parce qu’ils ne comprendraient pas le yoyo du je suis plus avec toi, je suis de nouveau avec toi (si ça devait se refaire) J’ai des crises de panique monstrueuses où j’ai l’impression que je vais mourrir ... Il me dit que la situation est indélébile, qu’un break impliquerait qu’il ne serait un zombie et qu’il ne m’aimerait plus jamais véritablement ... je suis sa meilleure amie par contre, notre complicité est intacte et ça c’est pour toujours d’après ce qu’il me dit. Je comprends sans comprendre mais j’ai surtout l’impression que je ne vais jamais surmonter ça, j’y pense littéralement non stop.

Il est sur et certain de finir sa vie avec moi, que je serai la mère de ses enfants, mais il n'a pas d'autre choix que cette rupture. Il m'a fait une analogie de ce qui s'est passé cette dernière semaine : il voulait faire un break donc il était sur le toit d'un immeuble, il avait deux choix soit se retourner et prendre l'escalier pour redescendre, soit sauter sur l'immeuble du toit d'à côté et au vu de mon insistance, il me dit qu'il a du sauter parce qu'il n'a pas pu réfléchir et que l'amour qu'il avait est brisé. Amour qui existe toujours par contre d'après ce qu'il me dit.
Moi je pense qu'il s'est crée un blocage d'une certaine manière pour l'instant, et il a besoin de plusieurs mois pour s'en remettre. Sauf que moi j'imagine le pire à savoir, qu'il tombe amoureux de quelqu'un d'autre dans ce laps de temps, il me dit alors qu'il ne peut pas faire sa vie avec quelqu'un d'autre que moi.

Je sais que personne n'a de boule de cristal, mais combien de temps pensez-vous que cela prendra pour que ces sentiments renaissent ? J'ai besoin de "garanties" pour avancer et pour l'instant je n'en ai aucune bien sûr, et je crois que c'est ça qui me bouffe et qui a fait qu'on en ai arrivé là parce que lui voulait réfléchir et moi je voulais comprendre et avoir des échéances.

Désolée du roman, merci d’avance de vos retours
Partager
aucun message