Que j'ai (bientôt) triomphé de moi-même

 
Anonymous1867520, le 4/10/2016
Bonjour,
Oui, j'ai bientot triomphé de moi-même, je serai bientôt l'homme que je veux être. Au bout d'un an et demi d'effort, j'ai extrêmement avancé dans ma petite tête, il faut juste encore que je lâche ici tout ce qui m'a déplu, tout ce qui m'a fait souffert et le seul obstacle qu'il me reste à franchir.
J'ai 15 ans et je suis en troisieme, et tout a commencé il y a 1 an et demi. Mon histoire est un peu bizarre, desolé. J'etais plutot timide, mais intelligent comme tous les timides. Et j'ai decidé, etant catholique de me consacrer à Dieu. Je voulais etre prêtre. Je me suis alors plus que jamais renfermé sur moi même, recitant sans cesse des prières, essayant d'etre le plus parfait possible. Les autres ne comprenaient pas bien pourquoi j'etais aussi renfermé, aussi bizarre. Ou peut etre ils pensaient juste que j'etais timide. Mais un jour en cours d'allemand les devoirs etait de dire quel était le metier qu'on voulait faire. J'ai stressé toute la journée car je voulais dire un metier comme les autres, mais aussi pieux que j'etais je me suis forcé a dire toujours la verité et j'ai dit que je voulais etre prêtre. Tout le monde s'est mis a parler et a se moquer de moi et là j'ai eu un arriere gout terrible, celui d'etre different. Jusque là j'essayais de faire tout comme les autres pour etre accepté, mais là je me sentais vraiment EXCLU, different, detesté, rejeté par la vie, alors qu'en fait ce n'est qu'un metier au service d'une religion. Même mon corps physique ne se sentait pas dans son élément, et depuis ce jour je fut tout le temps rigide, comme un pingouin, ayant l'habitude d'assumer toutes les moqueries des autres, d'etre le bouc emissaire des autres. Puis 1 an plus tard, je me suis lassé de cette idée, de la religion et je suis comme "redevenu" normal, mais avec un "truc"en plus. Pendant cette periode j'ai appris enormement, sur la vie, sur les autres, sur tout. Je ne regrette pas cette "experience", car elle m'a fait decouvrir la vie d'un autre point de vue. Et surtout j'ai acquis le proverbe "tout est possible". Pour une fois j'etais sorti de me limites, de mon conformisme social, et j'ai appris qu'il est normal d'etre different des autres. J'ai maintenant enormement confiance en moi, en mes capacités, et je sais que je suis meilleur que les autres. Je sais que quand on veut, on peut. De plus j'ai toutes les chances pour reussir, je suis intelligent (16 ou 17 de moyenne), beau (serieusement je me mets 9/10), confiant, juste, initiatif, ambitieux, flexible, creatif, je m'adapte a tout..
Voila la seule chose qui me reste pour etre l'homme que je veux etre, c'est extraverti, sociable. Et pour cela je dois exprimer mes sentiments, ce que je n'ai pas fait depuis que j'ai 6 ou 7 ans. Donc je le fais sur ce forum, je lache tout ce qui bouillait dans ma tête. Maintenant le monde est à moi, j'ai toutes mes chances.
S'il vous plait dites-moi ce que vous en pensez, je suis curieux de savoir. Voila je me suis vaincu et je ne dois pas garder ca pour moi, donc je veux aussi vous aider si vous avez des problemes. N'hesitez pas si vous avez des questions.
Partager
aucun message