On s’aime mais il veut qu’on s’en sépare

 
Anonymous1994505, le 4/19/2020
Bonjour à tous
Je m’excuse d’avance de la longueur de mon post mais il est important que vous cerniez bien la situation pour pouvoir me répondre.
Je me suis séparée du père de mes enfants en mai 2009 et suite à une soirée avec des amis j’ai rencontré mon compagnon actuel en juin 2009.
Ça a été comme une évidence. Malgré mes réticences ( il avait une fille de 3 ans et 1 de 8 jours! Il s'était séparé de sa femme pendant la grossesse) on a vécu très vite ensemble. Moi vivant avec cette peur incroyable qu’il retourne auprès de son ex vu la situation. Il m’a sans arrêt rassuré mais pleurait très souvent d’être séparé de ses 2 filles. Les années ont passé, moi vivant toujours avec cette crainte. Nous avons acheté une maison depuis 6 ans. Nos 4 enfants s’entendent très bien. Je suis quelqu’un de très stressé le et parfois pénible à vivre et impulsive mais je me rends compte très vite de ce que je viens de dire et me confond toujours en excuses. Lui est renfermé et ne veut jamais parler.
Nous avons souvent eu des disputes car j’avais besoin d’être rassuré par l’amour qu’il me portait. Il le vivait mal...
Puis est venu ce confinement, moi en télétravail avec mes 2 ados à la maison et lui au travail car personnel essentiel. Après ses journées de travail, il rentrent, dit être fatigué et s’isole dans note chambre pour regarder la télé. Sans un mot...
Au bout de 15 jours de ce rythme, je lui ai demandé une discussion qu’il m’a accordait jeudi soir.
Il m’a dit qu’on était sur la fin de notre histoire et qu’il ne pouvait plus supporter mon manque de confiance en moi et mon stress. Je lui ai demandé s’il voulait qu’on se sépare. Il m’a dit que de toute façon on allait en arriver là.
Nous avons fait chambre à part la nuit qui a suivi pour la première fois en 10 ans 1/2.
J’ai très mal dormi et lui aussi.
Le lendemain, il est parti au travail. Je ne lui ai pas envoyé de messages ni appeler voulant le laisser tranquille. C’est lui 12h qui m’a envoyé le premier texto en me demandant comment ça allait que lui n’allait pas bien du tout qu’il était très triste de la situation mais qu’il voulait que je comprenne bien mes torts. Je lui ai confirmé que je comptais faire des efforts et il a terminé en me disant qu’on en reparlerait quand il rentrera. Il est rentré à 16h et m’a pris directement dans ses bras en disant que la nuit sans moi avait été horrible et qu’il m’aimait.
Il a dit être très fatigué et vouloir faire une sieste. Chose qu’il fait habituellement. Il m’a demandé de l’accompagner dans la chambre m’a serré très fort dans ses bras et m’a dit que j’étais pénible mais qu’il m’aimait.
Il a fait sa sieste, on a mangé ensemble et on est allé se coucher ensemble. Il ne s’est rien passé car depuis le début du confinement il invite tous les soirs ma fille a regardé un film avec nous. Je lui avais déjà demandé d’arrêter car on avait besoin d’intimité mais il trouvait toujours des excuses ... donc depuis 1 mois aucune relation intime, c’est aussi ce qui m’avait poussé à demander une discussion.
Nous avons donc dormi ensemble la nuit de vendredi à samedi. On s’est levé... Il a fallu que ce soit moi qui demande un bisou de bonjour. Je le sentais à nouveau distant...Je n’en ai pas fait cas. Il parlait beaucoup comme pour occuper le silence et ce n’est pas dans ses habitudes. Il m’a aussi dit vouloir s’inscrire un trail en décembre prochain en me disant espérer qu’on soit toujours ensemble à cette date.
Je suis ensuite allée déposer mes enfants chez leur papa pour les vacances en me disant c’est chouette on va se retrouver un peu tous les deux.
Pendant qu’il prenait sa douche, j’ai fait un montage vidéo avec toutes les photos de nous deux. Je lui ai envoyé par mail. Il l’a vu et a dit ah ok. Là je me suis effondrée en larmes et il m’a dit c’est bon t’es trop pénible tu ne changeras jamais, je veux que ce soit fini pour de bon. Et je ne veux pas discuter ça sert à rien!
Je l’ai laissé tranquille. Il est parti faire sa sieste.
Pendant ce temps, une amie qui faisait sa sortie autorisée et passée devant chez moi, nous avons discuté 10 minutes. Voyant que je discutais, il est venu voir qui c’était et j’ai ensuite eu droit à un interrogatoire auquel je me suis pliée pour apaiser les choses. Ensuite son téléphone a sonné et il me regarde en le disant tu ne me demandes pas qui Cned y ? Je lui réponds que cela ne me concerne plus. Il me dit quand même qui vient de l’appeler.
Il mange, va se coucher dans la chambre de ses filles comme le jeudi soir... Je mange et monte dans ma chambre sans un mot ni un regard pour lui.
J’ai passé une très mauvaise nuit pleine de cauchemars, il est pratiquement 10h du matin et il n’est toujours pas levé ce qui n’est pas dans ses habitudes puisqu’il se lève au plus tard à 8h. Je pense que lui la nuit a aussi dû être compliqué.
Je lui ai dit que je l’aimais et que lui aussi mais qu’il faisait ça pour notre bien.
J’ai l’impression qu’il ne veut pas réellement une séparation bien qu’il affirme le contraire. Je ne comprends pas non plus son comportement de vendredi où tout était comme avant pour un revirement le lendemain matin.
Je ne sais plus comment agir ... Je souffre énormément. La semaine prochaine nous aurons les 4 enfants à la maison et si la situation ne s’est pas arrangée je sais que cette fois ce sera définitif car si ses filles ne nous voient pas dormir dans le même lit. Il n’y aura aucun retour possible. Il leur expliquera la situation et ne reviendra pas sur séance paroles vis à vis d’elles.
Comment dois-je réagir ?
Merci de m’avoir lue
Partager
aucun message