Les affres de la famille recomposée - ex toxique

 
Anonymous1945267, le 9/24/2018
Bonjour à toutes! J'ai 35 ans, avec mon conjoint depuis 7 ans et nous avons une fille de 4 ans. Ma belle fille a 18 ans, les rapports entre elle et moi ont toujours été bons et sains (du moins je l'espère ahah) , le rythme de la garde était jusqu'à il y a peu un WE/deux et moitié des vacances scolaires.
Pour la faire courte: ils se sont séparés il y a 15 ans, c'est surtout elle qui a pris la décision. Dans la foulée, elle a pris un appart assez loin du lieu où ils vivaient et du lieu de travail de mon mec (elle est partie avec leur fille en banlieue lointaine). C'est elle qui a pris toutes les décisions assez vites: vivre éloignée, avoir la garde etc.
Depuis leur séparation, les rapports entre eux sont exécrables. Elle ne le voit jamais, ne s'en tient qu'à des mails, très froids et dignes d'une comptables: elle n'évoque que l'argent qu'il lui doit. La pension alimentaire a été fixée d'un commun accord, mon conjoint ayant payé un peu plus que la somme fixée au départ par le JAF pour que sa fille ne manque de rien. Depuis tout ce temps, il ne reçoit que des mails lapidaires, des demandes de financer tel ou telle chose en plus. L'enfant a toujours eu ce qu'elle voulait: des vacances et cours de ski, des colos de vacances en Grèce, des activités extrascolaires à gogo... Sa mère a pris le contrôle total des choix de sa fille (en matière d'éducation, de parcours scolaire...) et ne contacte le papa que pour signer les chèques. Elle a choisi d'habiter loin et dans le même temps elle le tient responsable en lui disant qu'il n'avait qu'à déménager lui aussi dans le même quartier (alors que son boulot nécessite d'être à moins d'une heure de son boulot, contraintes et astreintes obligent). Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, malgré les 15 ans passés, rien ne bouge d'un iota et elle lui envoie des messages vraiment difficiles, comme quoi c'est un mauvais père, un père absent, un père radin, fou, malveillant et qu'il ira en enfer. (ce sont ses propos...)

Même si ces propos ne me sont pas directement adressés, j'en souffre. D'une part parce que je vois mon conjoint depuis tout ce temps, subir les propos déplacés de cette femme (qui, par ailleurs, n'a jamais refait sa vie et assume ne pas aimer les hommes et préférer vivre seule sans personne), qu'elle réclame des choses qui me paraissent insensés (elle voudrait par exemple qu'il achète un appartement avec elle pour leur fille, alors que nous ne sommes pas même proprios nous mêmes et qu'on a pas un salaire de dingue...+ une fille de 4 ans). Ensuite, parce que c'est un papa génial, qui a toujours été là pour ses enfants , qui maintient le lien comme il peut dans cette famille avec cette femme qui méprise considérablement son statut de père. Là, sa fille est en fac et sa mère refuse qu'elle travaille l'été pour gagner un peu d'argent de poche ou qu"elle fasse des baby sitting, un peu de boulot de temps en temps. Elle exige que ce soit aux parents de tout financer, tandis que mon conjoint voudrait qu'elle commence à s'autonomiser un peu , juste un peu au moins pendant les vacances.

D'après vous, quelles alternatives sont possibles à partir de 18 ans? Peut-il verser la pension alimentaire seulement à sa fille pour avoir de moins en moins de contact avec la mère? Faire de nouveau appel à un médiateur pour expliquer à tel point il est tenu loin de tout? Tout ça devient toxique, y compris pour moi. Je suis enceinte d'un 2eme enfant et je deviens angoissée, j'imagine cette femme passer son temps à réclamer mille choses , je me dis que ce sera pire quand on en aura un 2eme, elle va passer son temps à dire qu'on oublie sa fille au profit de nos propres enfants, ce qui n'a jamais été le cas. Et du coup, j'ai peur que le lien que nous avons ici (ma fille adore sa grande soeur) finisse par en pâtir.
Partager
4 messages