Le sucre et le sel ...

 
Anonymous1917886, le 10/31/2017
Bonjour,
Me voici aujourd'hui seul pour quelques jours;
Notre histoire celle de mon épouse et moi est chaotique comme beaucoup de couple.
Je ne sais pas trop ce que je viens chercher sur ce forum, si ce n'est un peu d'échange pour ne pas penser seul.
Nous sommes en couple depuis 28 ans, mariés depuis 26 ans; nous avons 4 beaux et merveilleux enfants, notre réussite.
Les aléas de la vie , perte d'emploi, projets professionnels qui tombent à l'eau, activité libérale qui étouffe la vie de famille...
Un projet de rénovation de maison qui devient un enfer au quotidien...
Bref une situation somme toute banale, la vie , la routine qui brise les relations de couple, on s'endort sur nos Lauriers croyants avoir des relations de couple normales, on pense que de toutes façon après 28 ans de vie commune, on a pu besoin de séduire l'autre et l'on s'oublie !
C'est ce qui nous est arrivé, petit à petit, nous nous sommes oubliés, on se croisait presque en s'évitant le regard, on échangeait quelques paroles banales , quelques mots par jour, c'est a peine si on s'embrassait le soir et le matin pour se dire bonjour et bonne nuit.
Nos relations sexuelles étaient désastreuse, sans passion.
J'ai oublié de regarder ma femme, de la voir, de l'écouter, de l'entendre, la comprendre.
Elle m'a alerté par le biais d'une lettre ou elle appelle oh secours, en me demandant de la reconquérir car elle avait perdue l'étincelle d'amour qui nous avait uni.
Je n'ai pas compris, j'ai mis cela sur le dos d'une perte de travail, d'une déprime passagère... des enfants qui quittent la maison pour voler de leurs propres ailes.
Et puis en mars dernier, un concours de circonstance fait que je ne la trouve pas là où elle devait être ... Elle m'avoue par téléphone avoir passée une nuit à discuter des problèmes de la vie avec un ami d'enfance, et je la crois , mais inconsciemment, je déclenche quelque chose en moi, je pense qu'inconsciemment je sais qu'elle me ment.
Les semaines, les mois qui suivent , je change , je prends conscience de mes défauts, mes erreurs, je tente de séduire ma femme d'être attentionné comme je ne l'ai jamais été. Nos rapports sont tendus, je ne comprends pas bien, je n'ai pas l'impression que mes efforts sont accueillis comme ils le devraient, mais un dialogue s'installe un peu, je m'efforce de provoquer des conversations.
Les jours passent, nos relations ne s'améliorent pas vraiment, je poursuit mes efforts et arrive le mois de juin, ou ma femme décide de partir quelques jours dans la famille dans le Nord de la France, nous habitons le Sud.
Je n'y vois pas d'objection, ce n'est pas la première fois, cette dernière année pourtant, les visites dans le nord se sont répétées à trois reprises.
Et ce départ se fait plus étrange que les autres fois, j'ai bizarrement une angoisse naissante, un pressentiment.
les jours qui suivent, nous ne nous échangerons que des textos, pas un appel de sa part. un quasi silence radio de 24 heures , enfin un message profond , elle m'aime, veut me retrouver, retrouver notre amour, notre vie, vieillir avec moi pour voir nos enfants et petits enfants grandir... puis quelques photos de la famille et des échanges banal les jours suivant.
Après une longue semaine d'absence, je la retrouve à la maison, je me sent mal, je la sent mal.... le jour même le matin , je suis tellement inquiet, j'ai toujours ce pressentiment qui est présent, et je me mets à fouiller dans son sac posé sur le lit, j'y trouve quelques effets personnels assez provocateurs que je ne connaissait pas encore, encore plus curieux je cherche à savoir, je fouille son sac a main, (ça ne m'était jamais arrivé ) et j'y trouve de la correspondance, des lettres d'amour , des échanges amoureux....
Là je m'effondre je comprends ou crois tout comprendre ! je pense que les lecteurs du forum ont l'habitude de cette situation, jambes coupées, on ne sait plus si on doit hurler, partir rester crier pleurer .....
j'affronte la réalité et c'est parti pour de longs échanges d'excuses de pardon, de que fait on? je part tu me quittes je reste tu t'en vas, je t'Aime...
Les explications sortent petit à petit, en Mars c'était lui, l'ami d'enfance ; effectivement elle a retrouvé cet ami un amour platonique d'adolescente (lui trop âge à l'époque n'avait pas pu conclure avec mon épouse encore mineure) petit à petit j'apprends que cela dure depuis juin 2016, qu'ils se sont vu 4 week-ends et qu'ils échangent tout les jours par courrier, textos , réseaux sociaux prives...
Lui est presque dans la même situation, récemment séparé de son épouse (c'est lui qui a demandé la séparation car il ne se trouvait plus à sa place - CRS souvent en déplacement, une fois retraité il n'a pu retrouver l'amour auprès de son épouse)
Il est jeune retraité donc totalement disponible pour s'occuper de mon épouse qui lui tombe dans les bras.
Ils se retrouvent au bon moment pour eux, au moment où ils ont besoin d'écoute, de tendresse, d'amour et c'est ce qui se passe..
Tout cela je le sais car nous sommes maintenant fin octobre et de juin à octobre, la relation de couple avec mon épouse évolue , change totalement. Nous parlons énormément sans entrer dans l'intimité de leur relation.
Je suis passé par tout les stades, déprime, angoisse, présence trop invasive, fouineur, espion, tolérance, abandon...
Et puis j'apprends petit à petit à devenir j'espère le mari avec lequel ma femme veut finir sa vie.
Retomber amoureuse je ne sais pas si ce sera possible, de mon côté, oui je suis amoureux plus qu'aux premiers jours de notre rencontre.
Alors chaque jour, mon attention à s'on égard est décuplée. Bien sur je reste jaloux, profondément, mais je comprends la situation.
Nous nous redécouvrons réellement l'un et l'autre, on se surprend. Nos nouvelles relations de vie sont encore timides, nos rapports sexuels se font beaucoup moins fréquents, mais beaucoup plus intense, passionnels.
Après des nuits blanches entières à discuter (j'insiste discuter et non disputer, nous n'avons jamais échangés de mauvaises paroles, jamais eu de gestes violents) plus encore nous nous aimons réellement l'un et l'autre et on se le dis.
Donc après des heures de discussions, mon épouse a décider avec mon 'accord' (je ne me sent pas le droit de refuser chaque individu doit être libre de ses actes, mariage ou pas) de partir voir son amant pour quelques jours ...
Elle rentrera vraisemblablement vendredi ou samedi matin.
Ce qui a changé c'est qu'elle sait que je sais, que lui sait aussi que je suis au courrant et que notre relation de couple a réeelement évolué.
J'ai confiance, (peut être naif pensez vous ?) mais je sais ce que je vis au quotidien avec mon épouse.
Elle est amoureuse de lui depuis le début, certainement depuis l'adolescence, leur chemin s'est croisé après 30 ans d'absence et ils ont concrétisé leur amour !
Belle histoire mais qui me fait terriblement souffrir.
Pour autant, aujourd'hui , je reste confiant, je ne sais pas si elle le quittera , je sais pertinemment qu'il y aura des câlins, de la tendresse , de l'amour entre eux dans les prochaines 24 heures mais il y aura aussi de l'angoisse, des pleurs et peut être une décision de rompre.
Je pense qu'il est intelligent, amoureux mais intelligent, je sais qu'ils vont rester amoureux et que ma femme va perdre surtout un ami car je ne pense pas qu'ils puissent continuer une relation amicale avec la passion qui les attire.
Je m'emporte peut être aussi un peu vite, car peut être que c'est moi qui serait mis à l'écart, je ne le pense pas, mais cela reste une possibilité.
Mon épouse est partie pour savoir au fond d'elle même si je lu manque plus qu'il ne lui manque quand elle est avec moi.
Elle me dis pouvoir nous aimer tout deux.
Je ne sais pas si lui se contenterait de quelques week-end dans l'année, je ne sais pas si c'est réellement ce que ma femme souhaite, et je ne sais pas si je supporterai de nouveau une absence pour aller le retrouver.
Voilà brièvement résumé mon histoire, je me retrouve ce soir seul dans notre grande maison, à savoir qu'elle va le retrouver dans quelques heures pour 24 ou 48heures, qu'elle me reviendra ... dans quel état sentimental, je ne sais pas.
Elle m'a dis être partie le coeur lourd; me revenir vite.
j'attends. bizarrement ces premières heures se passent plutôt bien, je n'ai pas eu de crise de larmes ou d'angoisse... mais dans quelques heures ils sont ensemble et j'y penserai.

Je ne cherche pas vraiment de réponse à mes questions, je n'ai juste personne à qui parler car je ne veux pas en parler à notre famille, nos amis, voilà pourquoi je 'déballe' tout sur ce forum.
Un petit feuilleton digne des séries américaines diffusées sur M6 ou TF1...
Merci de votre soutient si vous en avez envie.
Partager
111 messages