l'évolution biologique une merveilleuse théorie documentée par dé fait

 
Anonymous1703802, le 9/28/2017
bonjour tout le monde.
aujourd'hui j'ai la pêche, il y a plus de mélancolie et de déprime, et pour cause, je m'intéresse à l'évolution, je suis d'ailleurs spécialiste de la biologie évolutive, micro-spécialité éthologie animale, les traits des personnes sont codés par leurs gènes, il existe ce qu'on appelle le polymorphisme génétique, c'est ce qui fait que personne ne ressemble à l'autre, on est unique, nos traits sont unique, c'est la même chose pour tout les organismes même ceux qui se multiplient par mitose (division cellulaire normale) il y a au moins une mutation dans le génome de la cellule fille qui lorsqu'elle procure un avantage sélectif par exemple une meilleure résistance aux maladies à une plante elle tend à se maintenir et devenir très répandues chez les populations naturelle, car les individus porteur de la mutation laisseront d'avantage de descendance que les autres non porteur...
ce que je viens d'expliquer c'est la micro-évolution...
la macro-évolution elle s'effectue au bout de centaines de génération, vous savez, l'évolution n'est pas théorique comme on le dit sur elle c'est une théorie qui explique une réalité observable testable, et tout ce que vous voulez, les preuves sont légions...un peu de bon sens et vous comprendrez le sens de la phrase de steven jay gould lorsqu'il a dit rien n'a de sens en biologie si ce n'est à la lumière de l'évolution, cette phrase qui lui restera dans l'histoire de l'humanité, a profondément changé ma perception de la vie au sens biologique et même ma philosophie personnelle de l'existence...toutes fois je suis croyant et pratiquant aussi avec des accès entre agnosticisme et athéisme modéré...l'évolution est une merveilleuse théorie sur tout les plans, elle explique l'adaptabilité des organisme à leur milieu, elle explique la phylogénie ou la descendance avec modification des êtres vivants....

c'est vraiment mais alors vraiment une formidable avancée dans la compréhension des mécanismes de diversification de la vie sur terre, à chaque instant des espèces se forment et d'autres disparaissent toutefois le rythme de disparition est plus élevé que celui d'apparition, toutes la biomasse sur terre subis une pression sélective énorme de la part des déchets et gaz toxique que dégage les activités humaines, mais rassurez vous, il est parfaitement envisageable que des formes de vie tolérantes aux pesticides c'est déjà arrivé avec le développement de résistance aux pesticides de la part des insectes, un fameux pesticide appelé DDT qui est devenu complètement inefficace contre une panoplie d'insecte, pareil les métaux lourds et les déchets radioactifs sont tolérés par des plantes comme le tabac qui les nettoie du sol et les stocks dans ces tissus et vous quand vous fumez vous les ingérez à votre organisme...bref, des gaz toxique peuvent devenir complètement inefficace voire métabolisables par les êtres vivants c'est à dire l'être vivant développe une capacité chimique à casser la matière toxique pour en tirer de l'énergie (c'est ce que veut dire le mot métaboliser)...encore une fois, c'est déjà arrivé avec l'oxygène, il était un gaz toxique pour la vie mais l'apparition des mitochondries l'a rendu métabolisable.
vous savez, ce qui fait la beauté de la vie? c'est les mutations, en effet imaginez qu'une gigantesque bombe bactériologique ou chimique cause l'extinction de la population d'un pays et que les autres pays n'interviennent pas ni pour nettoyer les cadavres ni pour occuper le territoire et laisse ce pays victime à l'abandon, vous savez ce qui va arriver? des formes de vie vont apparaître et devenir emblématique de ce territoire qui pue la mort, les décomposeurs vont proliférer lorsqu'ils n'auront plus rien à décomposer, une pression sélective pour la diversification de la vie va s'exercer sur les bactéries qui n'ont plus rien à décomposer, leur nourriture après avoir été abondante devient rare, la compétition va provoquer une diversification, des organismes vont apparaître ce sont des mutants plus tolérant à l'agent pathogène bactériologique de la bombe, ça peut être n'importe quoi, un lion qui vivait à proximité et qui par hasard se trouve immunisé contre l'agent pathogène, va proliférer et laisser une descendance qui porte le même caractère, pareil pour les humains, si par hasard des humains survivent ils portent dans leur sérum des anticorps contre les agent pathogène de la bombe, ils vont proliférer et la fréquence de l'allèle du gène de résistance à cet agent pathogène dans la population va augmenter depuis qu'elle était chez une minorité de gens elle deviendra chez quasiment 100% des gens...

la peste bucolique à l'époque de la renaissance a exercer une sélection sévère chez les humains, jusqu'à ce que la médecine moderne a pu limiter les dégâts sur les individus non porteurs de l'anticorps contre la peste en créant les vaccins...l'homme grâce à son intelligence a pu diminuer la pression de sélection que ce pathogène exerçait sur lui mais au tout début l'homme était à la merci du hasard...
c'est pas merveilleux ça?
Partager
aucun message