Je n'y arrive pas...C'est trop dur

 
Anonymous1984987, le 12/22/2019
Bonjour à tous,

Bon, voilà, c'est mon tour... J'ai 34 ans, 17 ans de vie commune avec mon mari (dont 5 en tant que mari et femme) et il m'annonce qu'il ne m'aime plus d'amour mais plus comme une amie...
L'annonce en elle-même date de fin septembre, il m'a d'abord dit (après que je l'y ai poussé) qu'il ne savait plus où il en était de ses sentiments et qu'il avait déjà vécu ça à Noël dernier... Je dit que je l'y ai poussé car ce n'est pas lui qui est venu me le dire directement, c'est moi qui ai remarqué qu'il était plus distant depuis quelques jours et qui ai dû insister pour savoir ce qui n'allait pas... Là je me suis prit une 1ère belle claque car je ne m'y attendais vraiment pas! Mais bon, je me suis dit aller on va parler, mettre des choses en place, se faire un weekend quelque part pour se changer les idées, il y a des hauts et des bas dans un couple, mais à deux on peut tout surmonter... Mais à partir du moment où il m'a avoué cela, il n'a jamais rien voulu faire pour changer les choses... Pourtant j'y ai mit du mien, j'ai fait des efforts pour lui prouver que l'on pouvait s'en sortir... Mais au fond, même s'il disait qu'il ne savait plus où il en était, il savait... Il s'est enfermé dans sa bulle et a commencé à m'ignorer... Je lui ai dit que c'était désespéré puisqu'il ne voulait rien tenter et je me suis dit que faire mes valises le ferai peut être réfléchir... Il m'a laissé partir... C'est là que j'ai vraiment compris : c'est la fin... Surtout que quelques jours plus tard, il m'a dit : "en plus je me demande si je n'ai pas une attirance pour une autre fille, mais il ne s'est rien passé" ! BOUM mon cœur explose définitivement! Je suis allée passer une semaine chez mes parents car j'étais vraiment dans un état pitoyable puis me suis décidée à rentrer car il fallait bien retourner travailler et que de toute manière j'estime que ce n'est pas à moi de partir... Bref, voilà donc 3 mois aujourd'hui depuis l'annonce... Les 2 familles sont désormais au courant de notre divorce à venir, nous cohabitons pour le moment, le temps que tout se fasse mais c'est vraiment dur... Il continue de vivre sa vie, se rachète des fringues, sort avec ses collègues de boulot, "discute" avec "son attirance" par msg ou autre (il me dit qu'elle est étrangère)... Bref, libéré, délivré... Moi, ma vie s'est arrêtée fin septembre... Se dire qu'on est balayée en si peu de temps c'est juste hallucinant... J'ai l'impression de n'être qu'une coquille vide... Je mets un pied devant l'autre chaque jour, j'essaye de relever la tête, j'ai même repris une activité sportive... Mais rien n'y fait... Je n'y arrive pas, je ne comprends pas qu'il n'ai pas su me parler avant de son mal-être et je lui en veux comme c'est pas permis... D'autant plus qu'il ne nous a laissé aucune chance, il a prit la décision seul, sans que l'on ai rien essayé... Je me demande comment je vais arriver à surmonter tout ça, à l'oublier, à refaire confiance à quelqu'un et surtout combien de temps tout cela va prendre!! Je n'ai pas envie de traverser tout ce qui m'attend, je n'en vois pas le bout et j'ai parfois sincèrement envie de mettre un terme à toute cette souffrance (pas de panique, je ne le ferai jamais, je suis trop lâche et je sais ce que c'est de perdre un être cher, je n'ai pas envie de faire vivre ça à ceux qui m'entourent)... En attendant j'ai vraiment l'impression de vivre uniquement pour éviter la souffrance de mes proches... C'est dur... Et puis là, il y a ces fêtes de fin d'année qui arrivent, c'est atroce... J'aimerai tellement être comme lui, pouvoir tout oublier d'un claquement de doigts... Bon, j'arrête car je pourrais écrire encore longtemps! Félicitations à toi/vous qui m'avez lue jusqu'au bout, j'espère que vous pourrez m'envoyer un peu de force et de courage par vos réponses...
Partager
352 messages