Je me pose des questions sur l'état psychologique de l'homme que j'aime

 
Anonymous1959231, le 2/8/2019
Bonjour à tous, bon je préfère vous prévenir d'emblée, ça va être long à lire donc si vous avez pas le courage ce n'est pas grave ahah mais pour ceux qui liront tout, j'ai vraiment besoin d'aide.

Je vais essayer de synthétiser au maximum. Janvier 2017, j'ai rencontré un homme, coup de foudre immédiat, j'avais 18 ans et n'avais jamais accepté aucune relation avant lui, un mois après (le 3 février) nous sommes ensemble. Les 6 premiers mois se passent relativement bien, parfois paradisiaque parfois plus routinier, quelques petits conflits et notamment dû à un blocage émotif que j'avais alors (+ je voulais attendre le mariage ou du moins attendre longtemps avant d'avoir quelconque rapports). Arrive nos 6 mois, et je suis enfin en confiance, il me dis beaucoup de belle choses, me voit comme la femme de sa vie (lui ayant déjà eu une relation catastrophique de 1 an et quelques et 2 autres très courtes relations) etc... je succombe je n'ai plus de blocage et je lui fais confiance, je crois de + en + à ses "je t'aime" et autre. Puis tout bascule quand il m'annonce un mois après qu'il n'ira pas dans son école (après le bac) car il a toujours rêvé et voulu rentrer dans l'armée. Là je deviens littéralement folle/hystérique et très dure à gérer au quotidien, (crises régulières) car j'ai eu une enfance très compliquée donc j'ai moi-même mes problèmes mais ce n'est pas le sujet ici. Mais voila, mes peurs et mes angoisses vont trop loin, il fait même le choix temporairement d'abandonner son rêve pour moi, puis décide finalement de me quitter au bout d'un an et 3 mois. À ce moment là, tout change, j'arrête tout, j'ai ce qu'on peut appeler un déclic, j'accepte enfin de voir un psy, et je grandit je murit je prend en charge mes peurs pour guérir. Ce que je réussit rapidement et vraiment bien, même si bien entendu c'est un travail en profondeur et en longueur. Bref, il faut savoir qu'il m'a pas vraiment quitté mais plutôt ignoré et c'est cela qui est important, d'avril à septembre s'installe un cercle ou il m'ignore et revient me parler sans cesse (mais on n'a eu partagé des baisés qu'une fois et après ça il a pris peur par rapport au fait qu'il m'aimait toujours et m'a ignoré 1 mois et quelque). En août il me dis qu'il ne m'aime plus. Qu'il veut garder contact. Fin septembre il rentre à l'armée et revient vers moi et on commence à parler tous les jours. Il est arrivé 2 fois qu'il m'ignore pendant 1 semaine mais revenait évidemment vers moi ensuite.
Puis on arrive à mon anniversaire, le 1er janvier, et quelques jours après nous nous voyons, je sais qu'il a quelque chose à m'annoncer. Et moi je peux plus de cette situation où je parle à mon ex tout le temps sans savoir où ça va nous mener (en sachant qu'il me montre sa jalousie etc), je veux que les choses soient claires ; je l'aime et je ne veux pas continuer ainsi. On passe la journée ensemble, et à la fin, il me dit qu'il m'aime toujours, que c'est ça dont il voulait me parler, que ça fait des mois qu'il l'a "réalisé" mais qu'il ne voulais pas me le dire car il n'est pas encore prêt à être en couple. Qu'il a peur de "peter un plomb" et de faire une "phase" comme avant, mais que ce n'est qu'une question de temps. Qu'il n'a jamais été avec une autre fille, qu'il me reste fidèle, je suis la seule qui compte. Que je lui ai appris ce que c'était que d'aimer réellement, et plein d'autres belles paroles qui me restent en tête. Mais il veut pas qu'on s'embrasse pas de contact intime tant qu'on ne sera pas "vraiment" ensemble. Il me dit aussi qu'il ne me demande pas de m'attendre que ce serait un manque de respect, que je peux ne plus lui parler et que de toute façon si je ne lui parle plus il reviendra quand il sera prêt et fera tout pour me récupérer. Bref, on s'embrasse finalement car j'ai insisté, on va dire. Depuis ce moment, tout se passe à merveille, il m'appelle tous les soirs à l'armée, et il n'y a que les weekend où il est chez lui où il me parle pas vraiment mais on se voit. On s'est vu il y a 2 semaines, et on a passé 1h à s'embrasser et je précise que c'était toujours lui qui venait vers moi. Je suis toujours sur un petit nuage, il n'y a rien de négatif, aucun conflit, aucune dépendance de ma part, juste du bonheur. Il me dis à quel point je suis importante, que ça le rend vraiment bien de me parler de m'appeler etc... On s'appelle jeudi dernier (il y a une semaine) on parle du weekend à venir qui est celui où on s'est mit en couple il y a 2 ans, et il me dis que le weekend d'après (donc celui-là) sa mère sera pas chez lui qu'il a une surprise etc... Arrive le weekend du 3/02 et là, plus aucune réponse. On devait se voir donc, et on ne s'est pas vu, et je suis sans réponse de sa part depuis vendredi dernier. Ce n'est donc pas la 1ère fois, mais on s'était en quelque sorte "remis ensemble" et j'ai eu confiance en ses paroles et en ses actes. Bien sûr mes amies proches à qui j'ai parlé (je ne parle plus trop à vrai dire) m'ont toutes dis que je mérite mieux, que je dois vraiment mettre un terme à tout cela, et le virer de ma vie, mais si je vous parle ici c'est que ce je sais que ce serait la "meilleure solution" mais je veux d'autre conseils, car je l'aime tellement et j'ai l'impression que plus c'est dur plus je m'accroche. Je me pose beaucoup de questions par rapport à des problèmes psychologiques qu'il aurait peut-être, car il n'y a aucune raison logique, aucune explication à son comportement surtout que cette fois tout allait parfaitement bien. Ce n'est pas sa première phase, il a déjà tout quitté de cette façon, déjà largué sa copine d'avant moi avec qui il avait été en couple 1 an du jour au lendemain en l'ignorant (et n'est jamais revenu vers elle), a parfois des crises de colères fortes, passe d'une grande euphorie à une période beaucoup plus "calme" où il peut être triste et perdu, se renfermant sur lui-même etc... Ce serait plus simple si cet homme était juste quelqu'un de mauvais qui jouait avec moi et me mentait, je le quitterais sûrement plus facilement, mais malheureusement je ne pense pas du tout que ce soit cela :/
Il n'avait jamais été amoureux avant moi, et je ressent qu'il est sincère même si son comportement est imcomprehsible et que ça me détruit.
J'ai des personnes dans ma famille qui ont des troubles psychologiques, je m'y connait très bien, et je veux voir si vous pensez à la même chose que moi ou si je me trompe peut-être.
Je crois avoir tout dit en tout cas de ce qui était important, merci d'avoir tout lu si vous êtes arrivés jusque là $🙂
Partager
6 messages