Je lui est avoué mes sentiments, c'était réciproque mais plus maintenant...

 
Anonymous1990161, le 2/29/2020
Bonjour, c'est la première fois que je poste sur le forum donc je sais pas trop comment m'y prendre encore. J'écris car j'ai besoin d'avis/de conseil.

Il y a maintenant presque 3 ans que j'avais entamé une première année de Bac pro durant laquelle je l'ai rencontrer (on va l'appeler B), pendant environ 6 mois on été de très très bon amis mais pendant la deuxième partie de l'année j'ai commencer à avoir des sentiments amoureux et malgré le fait que j'ai déjà eu des relations sentimentales je me suis rendu compte que c'était la première fois que j'étais vraiment amoureuse de quelqu'un. J'avais peur de le lui avouer même si ça sembler évident sur mon visage à chaque fois que j'étais à ses côtés ^^.

Nous n'habitons pas dans le même département, nous avons le même âge et ma meilleur amie ne cesse de me répéter qu'il n'as rien d'attirant (elle a raison, ce n'est pas un top model mais on ne choisie pas de qui on tombe amoureux...)

A la fin de l'année ma mère m'as forcée à changer d'orientation scolaire car mon école était privée et donc payant et que l'on avait de gros problèmes financier en cette période...
Malgré ça B et moi gardions nos habitudes, on s'envoyer beaucoup de messages et on s'appelait régulièrement, comme de très bon amis. Un jour un de nos ami en commun m'as dit que B ressentait la même chose. J'étais heureuse, mais je n'ai rien dit.

Pendant les vacances d'été, B nous a invité moi et nos amis à passer quelque jours avec lui, j'y suis aller de toute gaité et ce fût un de mes meilleurs souvenirs car j'ai senti à ce moment la que mes sentiments était partagés.
Nous nous sommes avoués nos sentiments une semaine après ça. Nous étions en "couple" pendant 1 mois même si on ne pouvais pas se voir. Apres 1 mois, je mourrai d'envie de le revoir alors j'ai pris l'initiative de contacter sa mère pour lui demander de m'héberger 2 jours pour en faire la surprise à B.

A mon arrivée il était froid et distant, je sentais une certaines pression et sa mère l'avait également remarquer. Cette situation était gênante.
Le lendemain il m'as gentiment friendzone, il m'as expliquer qu'il n'as jamais eu de relations amoureuses avant moi et qu'il était gêné car il ne savais pas comment s'y prendre et que cela allait détruire notre amitié. Il m'as donc demandé à ce que l'on reste amis, j'ai dit d'accord, et quand sa mère a dû me ramener chez moi (parce qu'en plus j'ai loupé mon train) je me suis effondrée, j'ai fondu en larme devant sa mère qui avait déjà prévue une boite de mouchoir et qui me rassurer de son mieux, essayant de me convaincre de persister car elle n'avait jamais vu son fils aussi heureux et que j'étais là bonne.

Apres cela nous nous sommes éloignés, on ne s'appelle plus, on peine à prendre des nouvelles de l'autre.
Et malgré ça cela fait plus de 2 ans que je l'aime et qu'il me fait encore pleurait la nuit. Je l'ai revu la dernière fois en décembre pour fêter ses 18 ans, et le soir j'ai eu l'espoir du doute, on c'est tenue la main avant de dormir, exactement comme il l'avait fait pendant ces fameuses vacances d'été.

J'aimerais le revoir et lui dire que pour moi ce n'est pas fini, mais je crains de ne plus jamais le revoir si j'essaie.

Je vous remercie d'avoir lu, désolé pour ce roman un peu trop détaillé mais j'en avais beaucoup sur le coeur.
J'aimerais avoir vos avis/conseil face à ma situation.

Merci d'avance.
Partager
Répondre
2 messages