Je l'ai quitté mais ne sais pas si j'ai bien fait...

 
Anonymous1994209, le 4/16/2020
Bonjour,

Je me tourne vers vous pour tenter de discuter, comprendre et peut être avoir un début de réponse...

J'ai été en couple avec mon mari pendant 14 ans, nous nous sommes mis en ménage tout de suite, j'avais à peine 18 ans et déjà un enfant.
Les 4 premières années ont été compliquée, le temps d'accorder deux caractères forts et de grandir...! Nous avons mis du temps, entre violence ( des deux coté), moi complètement "folle de lui", lui distant...J'ai fini par "m'écrasée" pour lui laisser de la place, je me suis lancée dans la vie de "femme, mère, et ensuite épouse à corps perdu pensant que c'est comme ça que sa marchait.

Nous avons ensuite vécus de belles année, projet d'enfant, la grosses de notre première fille était un bonheur, j'ai accepté de mettre de coté le travail, ne prenant des poste qui devait me permettre de gérer la maison et la famille..Lui travaillait beaucoup, sont objectif était de faire vivre la famille et du coups pour le reste était absent, que se soit pour la gestion des enfants, des comptes, de la tenue de la maison, je gérais même ces rendez vous médicaux ou autre. J'ai tenu comme ca un moment... Il y a eu la demande en mariage et une grossesse surprise arrivée peu de temps après. Et là, ca a été la dégringolade..... Nous avons décider de garder le bébé, mais il l'a fait a contre cœur, je pensais à l'époque que nous en avions assez discuter mais visiblement non... L'annonce de cette grossesse a créer beaucoup de vague, je travaillais à l'époque dans le restaurant que gérait sa mère et son beau père. Ils n'ont pas apprécier l’annonce,e je suis passée de l'employée/belle fille au top toujours serviable, à un parasite incompétent...
J'ai subit de grosse pression, à la limite du harcèlement sur mon lieu de travail, les tensions à la maison se sont accentuée, il a fini pas couper les pont avec eux, j'ai quitter l'entreprise et poursuivit ma grossesse a moitié alitée.
J'ai accouché 1 mois et demi avant le mariage, j'ai tout gérer pendant que monsieur était absent, il rechignait a rentrer a la maison, trouvait toujours quelqu'un à allé voir pour tarder a rentrer.
Nous nous sommes marié, pensant que ca s’améliorerait, j'ai fini en dépression, je ne m’alimentait plus, perdais mes cheveux, il a mis beaucoup de temps a "réagir". J'ai mis un an a , toute seule me mettre un coups de pieds au "cul" pour sortir de cette sale période.
Nous avons acheter peu de temps après une grosse rénovation, j'ai participer au travaux ne travaillant pas pour gérer les enfants, nous nous sommes épuiser dedans ( et ce n'est pas fini!).
J'ai décider de retravailler, je devenais folle a rester a domicile. Et la une couche en plus, j'ai trouver un poste qui me plaisais, pour le quel j'avais envie de m'investir, je m'y suis jetée a corps perdue, beaucoup d'heures et d’investissement personnel. Enfin, je m'éclatait, mais gérais encore tout a coté. J'ai taper du point sur la table, il a commencer a réagir doucement, je me suis ensuite reconnue dans le mouvement des "gilets jaunes" et m'y suis beaucoup impliquer, il m'a laisser faire et gérait es enfants pendant mes absences pour manifestations, réunions....Mais a coté de a, il me faisais beaucoup de reproches, sur les vêtements que je portais, sur mes intentions au final quand j'allais bosser ou aux gilets jaune... Des tensions supplémentaires, mais je ne voulais pas arrêter, cela me faisais un bien fou, j'ai limité un peu mes périodes d'absence a la maison, mais je ne voulais pas lâcher mes "activité" pro et perso qui me tenaient a cœurs.

tout ca pour arrivé en mars 2019, je lui ai annoncé que je n’était plus amoureuse, après des pleurs et discussions, nous avons décider de tenter de sauver le couple. Mais je me suis au final complètement "bloquée", j'ai très mal vécu qu'il puisse faire tous ces efforts, que je lui demandais durant toute ces années, je n'arrivais donc pas à les accepter et attendais le moment ou ca retomberais comme avant. J'ai pris de plus en plus de distance et proposer de me prendre un appartement le temps de la fin des travaux ( la maison en travaux me sortais par les yeux, et pas d'isolations ni chauffage correct). Il a accepter, pensant qu'on restait ensemble tout de même.... Ça ne s'est pas passer comme il le voulait. Nous sommes donc séparer depuis novembre 2019.

Là arrive mon souci actuel.

Le gros souci de notre relation à été le manque de communication. Il a évoluer là dessus moi pas. Je n'arrive à rien sortir, il m'impressionne trop je pense je ne sais pas . Mais je n'arrive pas a discuter. Et pire, je ne sais pas ce que je veux vraiment. En un peu plus de 5 mois, nous avons continuer au début de flirter lors de nos tentative de discussion souvent alcoolisées. On à alterné les phase de manque de l'autre, a des hase de colères, de pleurs, il s'est braqué, je me suis braquée, enfin on a gérer comme on pouvait, lui amoureux au possible et moi envie d'autre chose. Je ne me suis rendue compte qu'il m'aimais vraiment, que depuis que j'ai décider de partir...

J'ai rencontrer quelqu'un, je ne voulais pas d'une relation ni rien, mais ca s'est fait doucement... Le nouveau connais tout de mon histoire et moi de la sienne, a quelque chose près.
C’était fort au début, mais mon ex, l'a mal vécu, je l'ai tenu informer de l’évolution de ma relation pour ne pas qu'il l’apprenne par quelqu'un. Ça a donner de grosse crise, des arrivée chez moi a tenter de défoncer ma porte, des insultes, des menaces, des pleurs.....Le nouveau voulais tout de même continuer, amoureux apparemment, moi je le croyais aussi. Aujourd'hui j'ai peur que je ne m'en soit servi de "pansement" et ne veux pas le faire souffrir. confinement oblige, je ne le vois plus, nous avons réussis deux fois au début, mais reste maintenant que le téléphone.
En parallèle, je me rapproche de mon mari et lui de moi ( pas encore divorcé, mais procédure engagée). Nous devrions chacun presque détester l'autre, on s'est fait énormément de mal avant et après la séparation. Mais on y arrivent pas....

Je me retrouve à douter de tout, je me retrouve a devoir discuter avec les deux sans savoir quoi faire, quoi dire, je ne sais même pas ce que je veux. je suis restée tellement bloquée sur le je veux changer que je ne sais même pas si c'est réellement ce que je voulais ou si je m'en suis tout bonnement convaincue... Je suis perdue, j'ai un jour envie de m’enfuir, déménager, l'autre j'aimerais être vers le nouveau, ensuite l'ancien, je m' ecoeure a ne pas être décide et à leurs infliger du coups les répercutions de mes manques de décisions.

J'ai du faire le tour, un peu brouillon et non complet, trop à dire.
Je m'excuse pour les fautes d'orthographe qui ont du se glissées dans mon message également et attend avec impatience, des retours d’expériences, conseils, ou autres qui pourraient m'éclairer...
Partager
aucun message