Complètement perdue

 
Anonymous1849520, le 10/11/2015
Bonjour à tous,
Je suis nouvelle et je viens chercher conseils auprès de celles qui auraient vécu une situation similaire à la mienne.
Je suis en couple depuis 12 ans avec un conjoint à qui je n'ai rien à reprocher et maman de deux petits garçons.
Nous avons acheté une maison il y a un an. Cela aurait dû me procurer joie et bonheur mais il en a été tout autrement. Cette maison a été une énorme remise en question, je me suis rendue compte que peut être je n'aimais plus mon conjoint et que je n'avais pas envie de projet d'avenir avec lui. Cela m'a déclanché de grosses crises d'angoisse. Devant son engouement pour cette maison, j'ai décidé d'arrêter d'angoisser en me disant que finalement c'est plutôt le projet qui m'angoisse plutôt que de me dire qu'en réalité je n'aime plus conjoint.
La vie a donc repris son cours et une nouvelle collègue est arrivée à mon travail. Nous nous sommes très vite bien entendues. Elle traversait une période difficile de séparation avec son conjoint et j'ai été très présente pour elle. Nous nous sommes rapprochées de plus en plus. On s'échangeait quotidiennement des tonnes de questions. Je me suis très vite interrogée sur la nature de notre relation. J'ai eu l'impression qu'elle prenait la place de ma meilleure amie, alors que je savais que ma meilleure amie était indétronable. Je n'ai jamais connu une fusion, et une connexion semblable. Nous avons très vite dit que nous sommes des âmes sœurs, je lis en elle comme dans un livre ouvert et inversement.
Nous sommes très jalouses des relations autres que chacune peut avoir. Un jour, elle m'a dit de la rejoindre dans une pièce au travail et m'a dit qu'elle tombait amoureuse de moi. Estomachée, je suis sortie de la pièce sans poser plus de questions car je sais qu'elle dit des choses sans les avoir forcément réfléchies et je me suis dit que c'était amical et qu'elle me l'avait dit pour me prouver la force de son amitié.
Seulement, cette phrase a tourné en boucle et en boucle dans ma tête. J'ai toujours plus ou moins su que vivre une relation amoureuse avec une femme ne m'effraierait pas. J'ai commencé à me poser des questions, savoir si j'étais une lesbienne refoulée depuis toutes ces années. Nous avons continué notre relation comme elle était, et puis elle a commencé à avoir une relation avec un garçon, elle disait qu'elle n'était pas amoureuse mais qu'elle prenait les choses comme elles venaient. J'ai eu l'impression que cet homme me volait ma place que je n'étais pas assez bien pour tout lui apporter, j'ai commencé à en être très jalouse !!!!! Je la trouvais de plus en plus belle, je sentais ces fameux papillons dans le ventre que je nais jamais ressenti même au début de la relation avec mon conjoint. Ne pas la voir pendant un we devenait cruel,
Elle me manquait affreusement. Et puis les vacances arrivaient ! La perspective de ne pas la voir pendant plusieurs semaines me rendaient folle. Ça me rendait encore plus folle parce que ces vacances me mettaient face à un problème que je ne voulais pas envisager : je suis follement amoureuse d'une fille !!!!
Après concertation avec ma meilleure amie, après lui avoir fait lire les genres de textos que j'échangeais avec mon âme sœur, elle m'a fait prendre conscience que cet amour était probablement partagé. J'ai donc décidé de prendre mon courage à 2 mains et d'en parler à mon âme sœur. Nous avons été au restaurant et je lui ai avoué mes sentiments, elle a d'abord eu une réaction de surprise en me disant que je me méprenais et puis elle a très vite avoué qu'elle était dans le déni.
Depuis ce jour, notre relation a évolué tout doucement mais agréablement bien. Cela fait trois mois que je lui ai révélé mes sentiments et nous échangeons quotidiennement des bisous au travail, des câlins de la tendresse. Je sais que je l'aime comme je n'ai jamais aimé personne.
Mais voilà je me sens monstrueuse de faire ça en cachette.
Cet été j'étais au plus mal et j'ai décidé d'en parler à mon conjoint de lui parler de ma baisse de sentiments pour lui et surtout de cette interrogation que j'ai depuis plusieurs années à savoir si je pourrais aimer une femme. Il a été très secoué par cette annonce car il ne se doutait de rien mais il a très bien réagi, sans aucun jugement à mon égard. Il a juste très peur de me perdre et que j'ai envie de le quitter pour essayer qqch avec une fille.
Aujourd'hui je suis totalement perdue, l'impression de ne plus être moi de faire des choses dont je ne me sentais absolument incapable (avoir une relation cachée)
Mais j'ai l'impression que tout ça n'arrive pas au hasard, que ça arrive pour qu'enfin je me pose les bonnes questions !!
Vos avis m'aideraient sûrement à y voir plus clair ...
Partager
3 messages