amoureuse d'un officier prof, je lui cache mes sentiments

 
Anonymous1046741, le 3/29/2008
Bonjour,

A 36 ans, après avoir vécu deux grandes histoires (mariage 10 ans - amour amitié - 1 enfant) puis grande passion très destructrice (3 ans) et 2.5 ans seule, j'ai entamé une reconstruction personnelle si je puis dire $☺️ : s'aimer soi-même, retrouver ses amis, ressortir... tout en me concentrant à fond sur l'éducation de mon enfant précoce, mon travail assez basique de bureau et mes soifs de connaissance en autodidacte.
Au travail (école), depuis 4 ans, un officier vient donner des cours aux étudiants, en vacations. La première année, il me plaisait déjà mais jamais il ne me remarquait, moi "la petite secrétaire".
J'ai rencontré mon ex ensuite très entreprenant et la passion faisant, je regardais parfois de loin mon officier mais sans plus... Lui par contre était attiré par une prof, belle intérieurement et extérieurement mais rien n'a abouti car elle n'était pas libre et n'en n'était pas amoureuse.
2 ans après ma rupture et la prof mutée, il vint régulierement de lui-meme discuter avec mon collegue et moi dans le bureau malgré les autres cancanieres qui nous dérangeaient sans cesse. Je répondais brievement et froidement cachant la confusion de mes émotions, ne trouvant mes mots comme habituellement avec d'autres ou me disputant meme avec lui alors que je pensais bien souvent a lui ensuite.
Les collègues le critiquaient souvent, trop perfectionniste, de caractère fort et rigoureux (comme moi), pratiquant l'humour noir ou cynique, n'ayant pas froid aux yeux. Les jeunes l'adorent par contre malgré qu'il soit exigeant, il est généreux et les porte vers le plus haut d'eux-meme avec altruisme et droiture. C'est un homme que je qualifierai d'hors du commun, extraordinaire et un vrai Homme comme je recherche depuis des lustres. $😍
En septembre, on a discuté un peu plus et j'ai réussi à lui dire que je vivais seule avec mon enfant et je projettai un achat immobilier que je concrétise ce mois-ci.
Il n'avait pas cours jusque mars et plus de nouvelles alors de sa part. Je pensais à lui souvent malgré de nombreuses sollicitations de types gentils ou dragueurs mais si quelconques que je n'ai rien développé étant meme très désagréable avec eux. $🤪
Le 14 février, il m'a tél au boulot pour me dire qu'il avait eu un accident d'auto et tout en parlant, il m'a dit qu'il était sans femme et que ses amis fort heureusement et collegues l'avait bien entouré. Il m'a invité pour un déjeuner. $🤪 Je n'ai su répondre sur le coup et à 5 reprises il m'en a reparlé au tel et par mail prof. J'ai accepté et le moment a été pour ma part extremement agreable de par sa conversation, son respect, ses valeurs morales et son comportement réservé mais charmant et sympathique. J'ai découvert qu'il pensait exactement comme moi sur de nombreux sujets et l'exprimait alors que moi je gardais tout en moi. $🙂 Il est cultivé, spirituel, littéraire, aimant la vie, drôle mais aussi terriblement fier et ambitieux. Je lui ai prete des livres aussi qu'il semble apprécier.
Le seul hic est qu'il cherche à partir pour sept travailler au loin ou dans un autre département pour des taches plus valorisantes alors que moi, je me stabilise ici.... $🙁 $🙁
Malgré tout, je sens bien, meme si je lutte, que des sentiments d'amour me titillent vers lui et je retiens ma fougue de peur de revivre une sorte de passion trop forte...
Ensuite, il est parti 15 jours dans un autre département dans la famille et devait me rappeler à son retour. Une attente horriblement longue malgré mes surbookings quotidiens, la relaxation que je m'imposais, les lectures de sagesse et de patience imposée..
Il ne m'a rappelé que 3 jours apres son retour avant qu'il ne vienne le lendemain pour une reunion importante a mon boulot.
Il est venu direct me serrer la main (on en reste au vouvoiemement aussi mais prénom utilisé),me faire des sourires
à faire fondre littéralement toute ma froide carapace construite depuis si longtemps et l'am j'ai tente de lui parler mais sur ses emplois du temps dans le couloir avec gens autour.. Je vais vers lui plus souvent mais toujours avec des excuses professionnelles.
J'ai attendu sa sortie au soir en me persuadant que j'arriverai à lui proposer une autre rencontre a l'extérieur mais il est sorti faché de sa réunion, m'a serré froidement la main et comble de dérision souhaité de manière tres seche un bon weekend, moi qui revait de le revoir ce weekend. $😅
La situation est bloquée. Je n'arrive pas a faire de vrais signes vers lui d'amour alors que je sais desormais que je ne ressens pas qu'une grande amitié mais si c'est ce qu'il veut, je la prendrai plutot que rien du tout.
L'autre probleme est qu'une rumeur court qu'il serait homo car il est souvent en ville avec des collegues. Si un doute il y a, je dirai alors plutot bi car il m'a invité et a aussi tenté de séduire mon ex collegue (bien que jamais invité) mais
il est vrai qu'il degage des sujets de discussion plus souvent
choisis par des filles... alors ayant été manipulé psychologiquement par mon ex séducteur, menteur, soit-disant amoureux fou de moi (avec 2 pieds à terre ailleurs a la place du soit-disant boulot) et de surcroit lésé financierement, j'ai PEUR de me tromper sur lui, de l'idéaliser et d'aimer a nouveau un "tordu" psychologique ou un homme torturé par des secrets ou tentations.
De plus a mon age, j'aimerais enfin ne plus me tromper, avoir droit au bonheur durable et sincere, trouver l'Ame soeur, aimer et etre aimée meme quand je serai vieille et laide mais belle moralement.
Que dois-je faire ? J'attends un signe de lui qui ne vient plus et suis perdue.
Merci pour vos conseils ou témoignages qui me seront précieux.
Partager
22 messages